L'atelier des Granges
Jean Guevel
Atelier des granges Jean Guevel

- Céramiste -


Formé à l’Atelier Chemins de Terres, créé par Thierry Fouquet, Jean Guevel y a obtenu son diplôme de tourneur en céramique. Il pratique la poterie depuis plus de 10 ans, et a décidé d’en faire aujourd’hui son quotidien.

Il fait découvrir sa passion dans le cadre exceptionnel des Granges de Port-Royal.

L'atelier



atelier des Granges

Contact avec la terre, essai de différentes formes. Regard sur des créations diverses à partir d'illustrations d'oeuvres et de différentes formes d'objets. Mise en place d'un projet de réalisation, pour une séance et à plus long terme. Approche des différentes techniques : colombin, plaque. Modelage du corps ou de parties du corps à partir de formes simples. Possibilité de s'initier au tour pour les plus motivés.


La céramique



La plasticité de la terre en fait une matière simple à utiliser, presque instinctive. Elle nous fait renouer avec l'usage de nos mains pour lui donner des formes multiples.


atelier des Granges

Les Granges



atelier des Granges

Le mot « Granges » est employé pour celui de « ferme » dans le vocabulaire cistercien ; en effet, la ferme des Granges est la plus proche exploitation agricole de l’abbaye de Port-Royal, fondée en 1204. Au XVIIe siècle, des familiers de l’abbaye s’établirent dans la ferme sous le nom de Solitaires et ils y fondèrent les Petites écoles. Détruite au début du XVIIIe siècle sur l’ordre de Louis XIV, le domaine de l’Abbaye fut démembré : la ferme des Granges retrouva son rôle d’exploitation au service de l’abbaye de Port-Royal à Paris avant d’être vendue à la Révolution.

Le parc fut réaménagé en jardin « à l’anglaise » au début du XIXe siècle. À la fin du XIXe siècle, un bâtiment néo-baroque fut construit, s’appuyant sur le bâtiment des Petites écoles, et devint une résidence de campagne, acquise par l’État en 1953 pour y créer le musée des Granges ; le reste de la cour de ferme resta exploitation agricole jusqu’en 1984, date de son achat par l’État.

Les bâtiments qui constituent le quadrilatère datent du XVe siècle (pour la Grange à blé) et du XVIIe siècle (pour les Petites écoles), le reste ayant été construits aux XVIIIe et XIXe siècles : l’ensemble est caractéristique d’une ferme du Hurepoix avec ses différentes fonctions : élevage (étables, écuries, bergeries) et culture (granges, pressoir).


Portfolio